20 mars 2007

La loi de la traction : Agir - Croire - Recevoir

La pensée du Coach pour cette semaine :
"Un rêve n'est qu'un désir d'un jour changer le présent. Ajoutez-y de l'engagement, et ce rêve devient une vision qui défie le statut quo. Et, pour accélérer cette vision vers une nouvelle réalité, vous devez surmonter l'inertie de la zone de confort par de l'action massive et audacieuse."

- Coach Davender
Dimanche matin passé, je lisais un article dans le Toronto Star (édition internet) au sujet du phénomène "The Secret" (Le secret). Le titre de l'article était "Act, believe, receive... or not" (agir, croire, recevoir... ou pas). Ce titre m'intriguait parce que cela différait du message dans le film, qui dit "Ask, believe, receive" (demander, croire, recevoir). En regardant l'article de nouveau dans l'après-midi, je me suis rendu compte que le titre avait changé pour la version qui s'alignait avec le film. Mais je pense que le titre original de l'article était beaucoup plus approprié...

Bien que je respecte le mouvement de la Loi de l'attraction pour faire réfléchir les gens sur comment nos pensées influencent nos résultats, le problème que je vois c'est que trop de gens semblent avoir développé une fausse impression de cette fameuse loi, comme si l'univers était un genre de guichet automatique cosmique, où on insère nos désirs, on entre le NIP magique de la croyance, et puis on retire immédiatement tout ce que l'on veut.

La version originale du titre de l'article tourbillonnait autour dans ma tête, et c'est alors que je me suis rendu compte de la brillance de ce concept d'"agir-croire-recevoir". Au lieu d'une "loi de l'attraction" passive, pourquoi pas une "Loi de la traction" active!

- La "loi de la traction" décrit comment activer votre vision à partir du potentiel de la passion aux résultats du profit. La passion, c'est l'énergie du possible, et le profit, c'est un changement positif, soit intangible ou soit tangible, dont bénéficient tous les partisans (stakeholders).

- La loi de la traction se veut une loi proactive, où on crée des résultats en co-créant avec l'univers. La "traction", c'est du mouvement, un mouvement qui produit de l'énergie pour surmonter l'inertie du statut-quo, pour créer une nouvelle réalité.

- Cette loi de la traction a donc trois étapes :

* AGIR - Agir de façon massive et audacieuse, sans attendre la permission
* CROIRE - Adopter une attitude d'"obsession magnifique"
* RECEVOIR - Accepter tout résultat, bon ou mauvais, négatif ou positif, avec de la gratitude et de l'humilité, et en tirer des apprentissages pour agir à nouveau.

AGIR - C'est l'action qui génère l'énergie, qui à son tour, engendre des résultats. Il me semble que plusieurs attendent la "permission de changer", soit le bon moment, les bonnes circonstances, ou la bonne ouverture, pour commencer, pour que quelqu'un dise "vas-y, j'approuve"...

Un rêve n'est qu'un souhait pour changer le présent. Ajoutez-y de l'engagement, et le rêve devient une vision qui défie le statut-quo. Et pour faire accélérer votre vision vers une nouvelle réalité, vous devez surmonter l'inertie de la zone de confort en passant à l'action massive et audacieuse.

Pour moi, c'est ce qui n'est pas assez souligné dans le film "The Secret" - la nécessité d'être dans l'action. "The Secret" dit que les "pensées sont des choses"... mais selon moi, c'est plutôt que les "choses sont le résultat des pensées plus de l'action". Rien ne peut se produire si vous n'êtes pas dans l'action.

Vous devez être en mouvement pour vous apercevoir des opportunités qui existent toujours autour de vous. Comme vous pouvez voir à travers un regroupement d'arbres ou une clôture lorsque vous passez en voiture, mais si vous vous arrêtez, tout ce que vous voyez, ce sont les arbres ou la barrière elle-même (dans l'intérêt de la sécurité, n'essayez ceci qu'en tant que passager, s.v.p.!).

En partant, toute l'action que vous investissez dans votre vision semblera ne rien donner. J'appelle ceci l'effet "Fred Caillou" - rappelez-vous comment il démarre sa voiture: l'autorotation de pieds, boobityboobityboop, puis tout le "whoosh" soudain que la voiture se projette vers l'avant. C'est pourquoi l'action doit être massive, pour surmonter l'inertie de la zone de confort.

Et pour créer, vous devez agir sans attendre la permission. Comme solopreneur, vous êtes votre propre patron, alors qu'attendez-vous pour vous donner la permission de commencer ?

CROIRE - Vous devez être le promoteur ultime de votre vision, "vendant" votre idée d'après de "la règle d'un mètre" (parler de votre vision à toute personne qui se trouve en dedans d'un mètre de vous). Votre enthousiasme pour votre vision doit infecter tout le monde, et être la source de la passion qui vous pousse à l'action.

Cette attitude d'"obsession magnifique" signifie "obsession" dans le sens de diriger toutes vos pensées et toutes vos énergies dans une direction, et "magnifique" signifiant la direction qui célèbre qui vous êtes vraiment, la direction de votre mission, de votre vision et de votre permission.

Vous devez manger, dormir, penser, rêver, parler, interroger, haranguer, infuser, enflammer et exciter chaque personne autour de vous avec votre vision. Vous devez être l'antenne, le projecteur de votre vision, de sorte qu'elle fait vibrer tout le monde dans votre entourage.

Après tout, si vous n'êtes pas celui qui est le plus enthousiaste au sujet de votre vision, qui autrement pourrait être votre champion ?

RECEVOIR - Pensez-y soigneusement... Voulez-vous vraiment ce que vous dites que vous voulez? Si, selon la loi de l'attraction "classique", je reçois tout ce que je demande, non seulement la vie serait-elle tout à fait ennuyeuse, mais n'explorais-je pas seulement qu'une fraction de mon potentiel ?

La plupart des désirs commencent par une insatisfaction avec le présent, et sont donc seulement des projections sur le futur de ce que nous voulons (ou ne voulons pas). Le paradoxe est ceci: bien que j'aie besoin d'une vision ou d'un gros objectif pour me lancer vers l'action, je dois être ouvert à laisser aller cette vision en mi-chemin, pour me refocuser sur un nouveau but ou nouvelle vision qui est au-delà de ce que j'aurais voulu à l'origine. Et en plus, que j'atteigne mon but ou pas, est immatériel... le rôle de la vision est de me pousser à l'action.

Je définis le succès comme la création d'une expérience de vie qui exprime qui je suis vraiment. C'est l'expérience qui compte, pas le résultat. Je n'ai que le contrôle sur mon expérience et mes actions... et les résultats alors sont imprévisibles, car ils viennent d'une source extérieure de moi. Dans la vraie vie, le résultat lui-même est neutre... ce sont mes jugements et mes interprétations qui lui donnent l'étiquette de "bon" ou de "mauvais".

Mais si je focusse sur l'expérience du processus, je peux voir comment mes résultats, que ce soit dans les manifestations tangibles comme l'argent, le matériel, ou l'intangible comme mes relations et mes émotions, sont le reflet de mes pensées, de mes croyances, de mes énergies et de mes actions.

Ce que je perçois comme échec devient l'étalon de mes succès. Si je n'ai que du "succès", c'est difficile d'apprendre de quoi de nouveau sur qui je suis. C'est lorsque le résultat est imprévu que je me révèle de plus en plus.

C'est pourquoi je dis qu'il est important d'apprendre à recevoir le "mauvais" avec le "bon", toujours avec de l'humilité et de la gratitude. Puisqu'il y a quelque chose que j'apprends dans chaque moment. Et c'est par l'imprévu que je peux sauter hors de ma zone de confort et faire grandir ma réalité.

Si la vie s'avère toujours de la manière que je l'imagine, alors la vie serait vraiment ennuyeuse. Le jus de la vie est toujours dans l'inattendu. Vivre pleinement, c'est apprendre comment danser avec l'incertitude.

La création de tout résultat requiert de l'énergie, et la création de l'énergie requiert du mouvement. C'est pour cela qu'au lieu d'une "loi de l'attraction" qui encourage trop la passivité, je préfère vivre par cette Loi de la traction : AGIR, CROIRE et RECEVOIR. La traction engendre le mouvement, et ce mouvement produit l'énergie qui me propulse à surmonter l'inertie du présent, vers un nouveau futur.

Une autre manière de regarder la "loi de la traction" est par les mots de ce philosophe immortel Mick Jagger:

"You can't always get what you want,
And if you try sometimes, well you just might find...
You get what you need!"
("Vous ne pouvez pas toujours obtenir ce que vous voulez,
Et si vous essayez parfois, bien vous pourriez trouver...
Que vous obteniez ce dont vous avez besoin!")

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens à cet article:

Créer un lien

<< Home